:: Amérique :: Kansas :: Lebanon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre providentielle {.feat Mimi ♥}

avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 21/02/2018
Jeu 22 Mar - 22:07

Nous y étions... Oui, nous étions à ce moment dans la vie d'un homme où il se trouve emplis de doutes. Perdu dans les mystères du monde, il cherche sa route dans les sentiers brumeux et dangereux de la vie. Il tâtonne en quête de la lumière salvatrice vers...
...le hublot d'une des machines à laver en libre service du lavomatique. Mais il fallait dire que voir ces éclats de couleur tourner et tourner dans une étrange boîte était à proprement parler fascinant et c'était un archange du Seigneur qui le disait.

Si l'on devait remonter au début de l'histoire, nous dirons que tout cela est la faute de Balthazar. Ce dernier, nommé « norme sociale par excellence » par Zedekiel, lui avait donné un morceau de papier avec une simple adresse et un nom : « Hôpital de Lebanon – Psychiatre Mimir ». Puis, du point où l'avais laissé son petit frère pressé, l'archange avait marché dans les rues, attirant les regards dans son costume classieux digne du plus célèbre Men in Black.
Il était restait attentif sur son morceau de papier, un brin inquiet comme l'indiquait son léger froncement de sourcils concentré. Si possible, ça le rendait encore plus innocent et angélique qu'habituellement ce qui, avec un vaisseau pareil, était déjà difficile en soit. Et quand on connaissait le métier du-dit vaisseau... oh misère...

Il continua donc son chemin de son point A vers son point B quand, de manière très insidieuse et malsaine, un mouvement avait attiré son attention : le linge coincé dans une machine à lavé en marche.
Le blond était donc entré dans la laverie, examinant attentivement dans un premier temps ce qu'il y avait noté sur la porte en verre soit : « Laverie automatique ouverte 24h/24 – 7j/7 ». Il avait hoché la tête d'un air expert et très concerné avant de se pointer devant l'une des machines en marche puis... comment dire... plus rien. Il s'était arrêté là, à moitié accroupis pour être à hauteur du hublot du bas puis, à présent... il regardait purement et simplement le linge coloré tourner. Depuis un quart d'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
It's showtime folks :: Amérique :: Kansas :: Lebanon-
Sauter vers: